L'IMP explore l'interaction du travail muséal et des pratiques du patrimoine immatériel dans un contexte européen comparé, avec des organisations partenaires de Belgique, des Pays-Bas, de France, d'Italie et de Suisse.
Le PMI explore l'interaction du travail muséal et des pratiques du patrimoine immatériel dans un contexte européen comparé, avec des organisations partenaires de Belgique, des Pays-Bas, de France, d'Italie et de Suisse. Image: Immateriel Erfgoed CC0

Le projet Patrimoine culturel immatériel et musées (PMI) présente sa déclaration commune

Déclaration sur «L'engagement dynamique entre une multiplicité d'acteurs du domaine des musées et du patrimoine culturel immatériel» a été présenté à Bruxelles lors du Symposium de clôture de l'ICOM le 26 février.

La Déclaration a énoncé les réalisations de la PMI entre 2017 et 2020 et montre des idées et exprime des espoirs en ce qui concerne la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel des communautés, des groupes et des individus, à travers et avec les musées.

Il reconnaît également l'intérêt des musées à conceptualiser et à conserver différents articles ayant une importance pour le patrimoine culturel et encourage la mise en œuvre de politiques visant à rassembler les musées et les communautés, les groupes et les individus engagés dans des pratiques du patrimoine culturel immatériel.

Pour en savoir plus sur le symposium, connectez-vous à ICOM.

Cet article a été initialement publié en anglais. Les textes dans d'autres langues sont traduits par l'IA. Pour changer de langue : allez dans le menu principal ci-dessus.

X