Plus de 130 ministres appellent à soutenir le secteur de la culture dans la réponse à la crise du COVID-19

L'UNESCO s'est donné pour mission de promouvoir l'accès à la culture en cette période d'auto-isolement et d'enfermement.
L'UNESCO s'est donné pour mission de promouvoir l'accès à la culture en cette période d'auto-isolement et d'enfermement. Image: UNESCO CC0

«Nous avons besoin de culture, nous devons donc l'aider à supporter ce choc. Nous devons évaluer l'impact de la crise, lancer une réflexion commune et des initiatives coordonnées. L'UNESCO entend pleinement jouer son rôle dans ce processus, conformément à son mandat »a déclaré la Directrice générale de l'UNESCO, Audrey Azoulay.

Plus de 130 ministres et vice-ministres de la culture se sont joints à la réunion en ligne organisée par l'UNESCO au cours de laquelle ils ont débattu des points suivants. 90% des pays ont fermé leurs sites du patrimoine mondial de l'UNESCO ou leurs institutions culturelles, totalement ou partiellement. Les festivals traditionnels et autres événements culturels importants sont annulés, ce qui a eu un impact négatif sur le secteur culturel et les artistes. La culture apporte confort, bien-être et convivialité en ces temps difficiles. Pourtant, les secteurs de la culture et de la création ont été les derniers à recevoir un soutien. Les ministres ont également suggéré d'adopter «une nouvelle normalité» d'une approche collaborative mondiale de la culture.

Pour en savoir plus sur la réunion, connectez-vous à UNESCO.

Cet article a été initialement publié en anglais. Les textes dans d'autres langues sont traduits par l'IA. Pour changer de langue : allez dans le menu principal ci-dessus.

X