La France a conseillé de modifier la loi sur le patrimoine pour permettre le retour de l'art africain dans les anciennes colonies

Jusqu'à 90% des artefacts africains dans les pays étrangers

Masque en bois, originaire du Gabon, maintenant au musée du quai Branly
Masque en bois, originaire du Gabon, maintenant au musée du quai Branly (Paris) Image: Ji-Elle (wikimedia)

Un rapport nommé par le gouvernement en France conseille au gouvernement de modifier la loi sur le patrimoine afin de faciliter le retour des œuvres d'art africaines pillées ou achetées à l'époque coloniale. Si elle est approuvée, elle équivaudrait à un changement radical de politique car la loi française actuelle interdit au gouvernement de restituer des objets considérés comme propriété de l'État.

La France possède environ 90.000 90 œuvres d'art africaines. Jusqu'à XNUMX pour cent des objets culturels africains ont été achetés ou pillés par des pays étrangers.

Lire l'article complet à la Télégraphe.

Cet article a été initialement publié en anglais. Les textes dans d'autres langues sont traduits par l'IA. Pour changer de langue : allez dans le menu principal ci-dessus.