septembre, 2021

202125sepToute la journéeAppel à contributions : capturé par le passéLes monuments. Conflits. Loi Événement organisé par: Centre des droits de l'homme

Détails de l'évènement

Demande de papiers (PDF) pour l'atelier en ligne : 21 janvier 2022
Date limite de candidature : 25 septembre 2021

Quand le passé est contesté, les monuments sont les premiers à tomber. La fièvre mémorielle qui a commencé en Europe à la fin des années 1980 avec le démantèlement des symboles communistes se poursuit avec la suppression de monuments de personnages historiques liés à la discrimination raciale, à l'esclavage et au colonialisme. Bien que ces symboles aient tous des contextes politiques différents et appartiennent à des époques historiques différentes, les débats houleux à leur sujet reflètent un changement tectonique dans les récits historiques qui ont libéré des souvenirs jusque-là figés. Dans certains cas, de profonds désaccords sur les monuments et la
la politique mémorielle qui les sous-tend peut provoquer une confrontation non seulement au sein d'une société mais aussi entre les États (ce qu'on appelle les « guerres de la mémoire »).

L'atelier 'CAPTURÉ PAR LE PASSÉ : MONUMENTS. CONFLITS. LAW' vise à cartographier les controverses autour de tels monuments, ainsi que les conflits de mémoire et les « guerres de la mémoire » dont ces monuments sont les symboles. Au fil des siècles, les régimes totalitaires ont supprimé des monuments avec lesquels ils n'étaient pas d'accord. Les démocraties devraient-elles alors suivre cette voie ? Les organisateurs acceptent les articles de recherche sur l'un des sujets suivants:

  • Monuments du point de vue du patrimoine culturel et des droits de l'homme : y a-t-il un droit de détruire ?
  • Les monuments comme discours du gouvernement : quelles limites ?
  • Monuments et État de droit : quelles normes juridiques pour les politiques de mémoire et les pratiques commémoratives publiques en démocratie ?

L'atelier est organisé dans le cadre du projet de recherche Marie Skłodowska-Curie « Détruire ou préserver ? Monuments, Droit et Démocratie en Europe » (MELoDYE*) hébergé par l'Université de Gand.

Comment utiliser?

Les chercheurs sont invités à soumettre des propositions d'articles (500 à 800 mots) avant le 25 septembre 2021 à [email protected] Chaque proposition doit inclure une courte biographie (max 200 mots). Les candidats retenus seront informés avant le 30 septembre 2021.
La date limite de soumission des projets d'articles (8.000-10.000 mots) à discuter lors de l'atelier est le 15 janvier 2022. Les articles finaux sont attendus le 15 mars 2022.

Publication

Les organisateurs feront la promotion de la publication d'une version révisée des articles dans un numéro spécial d'une revue internationale à comité de lecture.

Convocateurs

Dr Alina Cherviatsova, chercheur principal et boursier individuel Marie Skłodowska-Curie, programme d'études sur les droits de l'homme en contexte, Centre des droits de l'homme, Université de Gand.
Pr Dr Yves Haeck, professeur de droit international des droits de l'homme et directeur du programme d'études sur les droits de l'homme en contexte, Centre des droits de l'homme, Université de Gand.
Prof Dr Clara Burbano-Herrera, professeur de droit international des droits de l'homme et directeur du programme d'études sur les droits de l'homme en contexte, Centre des droits de l'homme, Université de Gand.
Prof Dr Eva Brems, professeur de droit des droits de l'homme et directeur du Centre des droits de l'homme, Université de Gand.

PLUS

Horaire

Toute la journée (samedi)

Organisateur

Centre des droits de l'homme

Ce site utilise Akismet pour réduire les spams. Découvrez comment sont traitées les données de vos commentaires..

X