Blog ESACH | Réflexion pour l'avenir: une introduction au projet Mirror Studies

Les études du patrimoine numérique, l'archéologie numérique et la muséologie sont des domaines en pleine croissance dans les universités et présentent de nouvelles idées, outils et méthodes pour la protection du patrimoine culturel à l'ère numérique. Études miroir est un groupe international d'étudiants en recherche actif depuis janvier 2019, qui construit un projet Big Data et une application web basés sur la technologie ArcGis. La recherche se concentre sur les miroirs, objets archéologiques utilisés pour la réflexion, qui sont des objets clés du programme décrit dans cet article.

Écrit par: Goran Đurđević.

Figure 1: Logo des études miroir

L'objectif principal est d'établir des études miroir en tant que domaine académique interdisciplinaire sur la base de l'accumulation de mégadonnées. Plus précisément, le projet recueille un large éventail de fichiers et d'informations sur les sites archéologiques et les musées, ainsi que la bibliographie avec des informations sur les universitaires, des modèles numériques d'articles, du matériel pédagogique et de recherche sur les miroirs à travers une variété de cultures, de régions, de zones, de temps historique. et événements. Dans cette optique, les auteurs développent cinq bases de données, qui sont (et seront) en libre accès et conviviales: 

  • Sites archéologiques;
  • Collection du musée;
  • Sources historiques;
  • Savants;
  • Bibliographie.

Bases de données

Figure 2: Base de données du musée

Les collections miroirs de divers musées sont présentées par cartographie SIG et la base de données est divisée en musées et sites archéologiques, les données étant collectées à partir de la littérature, des rapports et de divers matériaux. Les données du site archéologique sont présentées dans WebGIS et se composent de plusieurs couches: variations culturelles (âge du fer, grec, romain, égyptien, chinois etc.), chronologie (âge du bronze, âge du fer, classique, médiéval etc.) et périodes (pour l'Égypte archaïque, ancien, moyen ou tardif) à travers le monde; types de sites (tombes, établissements, sanctuaires, réserves, eau et inconnus). Sur la carte, les symboles sont divisés par forme (chaque type de site a sa propre forme, avec des triangles par exemple représentant un village et quadrillant une tombe) et par couleur (le noir est l'âge du fer, l'orange Rome, la Chine rouge, etc.).

Figure 3: Base de données des sites archéologiques

Les «sources historiques» est une autre base de données en cours de développement. Il s'agira d'une collection de textes bilingues en ligne (anglais et langue originale) de textes narratifs, de rapports, de divers fichiers et documents, ainsi que de textes épigraphiques et d'autres sources écrites sur les miroirs.

La bibliographie recueillie sur les études miroir comprendra un large éventail d'articles et de publications en plusieurs langues, tirés de différentes régions, périodes et domaines académiques. Du matériel pédagogique numérique est également inclus, et il s'agit de courtes vidéos réalisées par des universitaires compétents (Miroirs dictionnaire vidéo) et des ateliers d'aide à la préparation des étudiants. Les vidéos sous forme de vlog sont bilingues, y compris la langue audio de l'orateur d'origine et les sous-titres anglais, utilisables gratuitement comme matériel éducatif. Ce dictionnaire vidéo se compose de monologues d'éminents universitaires qui expliquent les problèmes clés et la terminologie associée. La bibliothèque en ligne est un stockage numérique gratuit et ouvert de diverses publications et présentations universitaires.

Figure 4: Un exemple de site archéologique

Vision

L'ensemble du projet est une application en libre accès et une recherche de site Web conviviale par recherche cartographique, langage de requête structuré (SQL), recherche de mots et de texte intégral. Des études miroir sont créées sur l'idée de Linked Open Data (LOD), Open Access (OA), Charte sur la préservation du patrimoine numérique par l'UNESCO, et traite des concepts de patrimoine numérique et virtuel. La documentation numérique se compose d'exemples Excel et Numbers pour les bases de données. Des instructions complètes sur l'utilisation de la base de données sont fournies et sont ouvertes à la participation des utilisateurs d'institutions, d'organisations et d'individus.

En outre, les membres organisent la Conférence internationale sur les études du miroir virtuel (IVMSC), qui est ouverte aux étudiants et aux jeunes chercheurs. C'est une conférence annuelle et le sujet 2021 est 'Miroirs: une approche interdisciplinaire', composé d'un discours liminaire, de sessions et d'une table ronde.

Le but final de ce projet est à la fois l'établissement d'études miroir en tant que sous-domaine académique interdisciplinaire et la préparation d'une collection de données volumineuses d'éléments en miroir connexes (matériel archéologique, objets d'histoire de l'art, sources historiques, bases de données savantes, bibliographie complète, outils de recherche) . Outre la collecte d'informations archéologiques, le projet a un objectif pédagogique de promouvoir l'étude des miroirs, qui est réalisé en rendant les informations sur le site Web du patrimoine numérique librement accessibles.

Nous sommes heureux de vous appeler ainsi que votre organisation, association, musée, université ou groupe externe et indépendant pour rejoindre le projet et participer à la construction d'un réseau mondial d'études miroir et d'une base de données.

Figure 5: Équipe des études miroir

À propos des auteurs

Goran urđević est un archéologue croate et ancien historien de l'environnement qui prépare son doctorat. au Département d'archéologie de l'Université normale de la capitale à Beijing, Chine. Ses intérêts de recherche sont des études miroir sur une perspective globale et comparative. Il est actuellement co-responsable du projet Mirror Studies.

Hoang Khuong Tran est un ingénieur vietnamien et expert en SIG qui est inscrit au doctorat. niveau à Département d'Agriculture et des Sciences, Université d'État du Dakota du Sud à Brookings, États-Unis. Ses intérêts de recherche sont des études miroir d'un point de vue géographique et informatique. Il est actuellement co-responsable du projet Mirror Studies.

Chen Haotian est un historien chinois qui se consacre à l'histoire contemporaine et mondiale, un sujet qui fait partie de sa thèse de maîtrise au Département d'histoire du monde de l'Université normale de la capitale à Beijing, en Chine. Ses intérêts de recherche sont des études miroir dans une perspective historique et culturelle. Il est actuellement co-responsable du projet Mirror Studies.

Gemma Ryles est un étudiant britannique en journalisme au Département de journalisme de l'Université Leeds Beckett à Leeds, Royaume-Uni. Ses intérêts sont les études miroir dans les médias, les réseaux sociaux et les environnements numériques. Elle est actuellement rédactrice des médias sociaux du projet Mirror Studies.

Références

  • Чен Хаотянь (Chen Haotian), Иван Маркович (I. Marković), Кхуонг Тран Хоанг (HT Khuong), Горан Джурджевич (G. Đurđević), Лиляна Джурджевич (Lj. Đurđević), Мире Младеновски (M. Mladenovski). “Зеркальные исследования и обмен знаниями: тематическое исследование - семинар Символы и зеркалая серкалая. (Études miroir et partage des connaissances: étude de cas - Atelier Symboles et miroirs pour les élèves du secondaire), 2021.
  • 陈昊 天 (Chen Haotian), 阿里法曼 (A. Farman), 洪川 黄 (HT Khuong), 高山 (G. Đurđević). «数字 技术 与 全球 考古学 : 大 数据 、 地理 信息 系统 和 镜子 研究 —— 以 罗马 镜子 为 个案 的 探讨». (Technologie numérique et archéologie mondiale: recherche sur les mégadonnées, les systèmes d'information géographique et les miroirs: une étude de cas sur les miroirs romains), 2020.
  • Đurđević, Ljiljana, Đurđević, Goran, Farman, Ali, Chen Haotian, Tran, HK, Gallaga, Emiliano, Mladenovski, Mire. «Zrcala u obrazovanju: projekt Mirror Studies i edukacijski materijali» (Les miroirs dans l’éducation: projet d’études du miroir et matériels pédagogiques), Actes de la 7e Conférence internationale «Vallis Aurea: Focus sur la recherche et l'innovation» 24-26 septembre 2020, Pozega (Croatie), 2020, pp. 207-219.
  • Farman, Ali, Đurđević, Goran, Chen, Haotian, HK Tran. «La première conférence virtuelle internationale sur les études miroir (IVMSC 2020)», Actualités étrusques, 2021.HK Tran, Đurđević, Goran, Gallaga, Emiliano, Chen Haotian, Farman, Ali. «Reflexión digital: una introducción al proyecto de Estudios Espejos y la aplicación web desde las perspectivas mesoamericanas» (Réflexion numérique: une introduction au projet d'études miroir comme outil d'éducation et de diffusion du patrimoine culturel ou d'alternatives à une pandémie), Revista de Arqueología, 2021.
X