Le Parlement européen a adopté le nouveau programme Europe créative. Image: RossHelen / Canva (CC0)

L'Europe créative adoptée comme budget pour les secteurs culturels et créatifs a presque doublé

Le 19 mai, le Parlement européen a adopté le nouveau programme Europe créative. Son budget est presque doublé par rapport à 2014-2020 (contre 1.4 milliard d'euros), ce qui signifie que l'UE investira 2.5 milliards d'euros (à prix courants) dans les secteurs culturels et créatifs de l'UE. Le programme soutiendra le secteur culturel, les médias audiovisuels et les médias d'information.

Parallèlement à l'augmentation significative du financement, Europe créative se concentrera sur l'inclusion dans le secteur culturel et les sous-catégories durement touchées par la coronacrisis. Le programme a également garanti des taux de cofinancement plus élevés pour les projets à petite échelle. 

Sauvegarde et récupération

Le programme Europe créative a été développé avec deux objectifs principaux à l'esprit, a déclaré Massimo Smeriglio, membre de la Commission européenne de la culture et de l'éducation (CULT) dans un communiqué de presse. «Premièrement, la sauvegarde, le développement et la promotion de la coopération européenne sur la diversité culturelle et le patrimoine. Deuxièmement, accroître la compétitivité et le potentiel économique des secteurs culturels et créatifs, en particulier le secteur audiovisuel. »

Les verrouillages actuels ont eu un effet dramatique sur les communautés culturelles de l'UE, et elles ont plus que jamais besoin de notre aide

Chaise CULT Sabine Verheyen

La présidente de CULT, Sabine Verheyen, a espéré que le programme mieux financé aidera le secteur culturel à se remettre rapidement des conséquences de la coronacrisis. Étant donné que 3.8% des Européens travaillent dans les secteurs culturels et créatifs européens, les investissements de l'Europe créative devraient leur être bénéfiques. «Ils ont plus que jamais besoin de notre aide», a déclaré Verheyen.

Quoi de neuf?

Le nouveau budget pour l'Europe créative sera divisé en trois volets: MEDIA (médias audiovisuels), CULTURE (projets culturels et créatifs transfrontaliers) et projets intersectoriels. Les volets reçoivent respectivement 1.427 M €, 804 M € et 211 M € pour soutenir des projets.

Le dernier volet comprend pour la première fois le secteur des médias d'information. De cette manière, l'UE espère promouvoir l'éducation aux médias, le pluralisme, la liberté de la presse et un journalisme de qualité tout en aidant les médias à mieux relever les défis de la numérisation.

L'obligation de promouvoir l'égalité des sexes est un point important de tous les volets inclus. Cela consiste à soutenir le développement des talents féminins et à soutenir les carrières artistiques et professionnelles des femmes. Les femmes sont encore sous-représentées aux postes de décision dans les institutions culturelles, artistiques et créatives.

Signal important

La commissaire chargée de l'innovation, de la recherche, de la culture, de l'éducation et de la jeunesse, Mariya Gabriel, a salué le nouvel accord. «Le programme a été essentiel pour promouvoir la diversité culturelle de l'Europe ainsi que la compétitivité des secteurs culturels et créatifs», a-t-elle déclaré dans un communiqué de presse. «Maintenant, il a été modernisé pour mieux équiper ces secteurs pour faire face aux défis d'aujourd'hui, y compris ceux provoqués par la pandémie.

L'accord est un signal important pour tous les partenaires médias européens, petits et grands, et tous nos créateurs

Commissaire au marché intérieur Thierry Breton

Son collègue, le commissaire chargé du marché intérieur, Thierry Breton, a noté que le programme Europe créative pourrait s'avérer un outil essentiel pour soutenir les secteurs de la création et de la culture. «L'accord d'aujourd'hui est un signal important pour tous les partenaires médias européens, petits et grands, et tous nos créateurs, à un moment où ils ont plus que jamais besoin de notre soutien», a-t-il déclaré.

Quelle est la prochaine?

Le Conseil de l'Europe, où tous les Etats membres sont représentés, est l'autre colégislateur européen du programme. Ils ont déjà approuvé le plan, qui peut désormais entrer en vigueur. Pour sélectionner les organisations qui bénéficieront d'un soutien, les organisations intéressées peuvent postuler aux appels. 

Les premières propositions de collaboration devraient apparaître début juin, Culture Action Europe signalé. Les parties des secteurs culturels et créatifs peuvent préparer leurs applications pendant l'été. Les résultats de la sélection devraient être annoncés fin 2021.

La source: Culture Action Europe, Commission européenne et Parlement européen

Découvrez politique et patrimoine ou consultez l'une des balises ci-dessous:

X