Commissaire : "le patrimoine protégé peut être exempté des mesures du Green Deal"

La position du patrimoine dans le plan de développement durable de l'UE a failli se perdre dans la traduction - Par Christian Pfeiffer

Commissaire européen Frans Timmermans : "Bruxelles ne vous dira pas que vous ne pouvez pas vendre votre maison si elle n'est pas rénovée." Image : Georges Boulougouris/UE

Le patrimoine culturel peut être exempté des mesures découlant de l'ambition de l'Union européenne d'être neutre en énergie d'ici 2050. C'est ce qu'a déclaré plus tôt le commissaire européen Frans Timmermans lors de la présentation des plans de l'UE. Le point s'est presque perdu dans la traduction lorsque Timmermans est soudainement passé à l'italien et que le traducteur a raté la déclaration. Cette semaine, il a été confirmé que le patrimoine peut être exempté par le porte-parole de Timmermans après enquête de la European Heritage Tribune.

Les mesures pour parvenir à une Union européenne climatiquement neutre ont été lancées il y a deux ans sous la bannière du Green Deal européen. L'accord comprend un ensemble de mesures visant à éliminer progressivement les émissions des États membres de l'union. Il est essentiel de progresser rapidement, par exemple pour rendre le parc de logements existant plus durable. Depuis la guerre en Ukraine, l'urgence n'a fait que croître en raison de la dépendance de l'UE au gaz russe. L'Europe est pressée. Des développements concrets sont maintenant en place et avancent rapidement.

Les bâtiments sont responsables de 40 % de la consommation énergétique européenne et de plus de 35 % des gaz à effet de serre liés à l'énergie. Plus d'un tiers des bâtiments européens auront 50 ans et les trois quarts sont étiquetés comme étant inefficaces sur le plan énergétique.

Lost in translation

« Les changements dans ce secteur sont trop lents. Et l'urgence de commencer la rénovation est énorme », a déclaré le commissaire européen Frans Timmermans lors de la conférence de presse en décembre 2021 (code horaire vidéo 02:47). Cependant, lorsque Timmermans est passé au cours de son discours de l'anglais à l'italien pour aborder quelques détails supplémentaires, le traducteur a été surpris par le changement. Dans sa tentative de saisir ce que disait Timmermans, le traducteur a accidentellement omis l'information cruciale sur le patrimoine culturel et sa position particulière. Désormais, un porte-parole de Timmermans a confirmé que le patrimoine peut être exempté du Green Deal.

Un bureaucrate bruxellois ne saisira pas votre maison si elle n'est pas rénovée

Frans Timmermans

Chacun devra composer avec les mesures que l'Europe va prendre pour s'attaquer à ce problème. "Les étiquettes énergétiques seront obligatoires pour tous les bâtiments et chaque bâtiment avec une étiquette énergétique G, qui représente environ 15% du total, doit avoir au moins une étiquette énergétique F d'ici 2030 et une étiquette E d'ici 2033", a déclaré Timmermans. Cela signifie que le temps presse pour des millions de bâtiments dans l'UE.

Les énormes retards énergétiques devraient être rattrapés en moins de huit ans. Désormais, le patrimoine peut être exempté des mesures. « Bruxelles ne vous dira pas que vous ne pouvez pas vendre votre maison si elle n'est pas rénovée. Et un bureaucrate bruxellois ne saisira pas votre maison si elle n'est pas rénovée. Le patrimoine culturel est protégé.

spirituelle

Les États membres devront traduire les nouvelles règles européennes dans leur législation nationale dès leur adoption. Il reste de la marge pour mettre en œuvre ces mesures dans la politique nationale, il y a donc une possibilité d'exempter le patrimoine. Ce qui sera considéré comme patrimoine et ce qui ne fera pas partie de la sélection dépend des États membres eux-mêmes.

Néanmoins, l'impact se fera sentir dans le secteur du patrimoine, car de nombreux travaux devront être réalisés autour des périmètres des monuments. De plus, le défi de la durabilité dans, par exemple, les vieux centres-villes est énorme. Une tâche déjà décrite par, entre autres, Europa Nostra dans le Livre vert sur le patrimoine culturel européen.